Attraction - Love of Hp
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 8:06

C’est bien quand-même d’être en 6ème année et de pouvoir aller à Pré-au-Lard tout ça… S’il n’y avait pas ce cher village à proximité, on mourrait probablement tous d’ennuis…Ou alors la salle sur demande serait surbookée et il faudrait payer pour y avoir accès…

Le cours de natation s’était enfin achevé. Je me sentais un peu fatigué mais une promesse est une promesse, je tenais à inviter Alex à manger en remerciement pour ses cours – parce qu’évidemment je n’allais pas lâcher l’affaire avant de savoir parfaitement nager.
On était en fin d’après-midi, ni trop tôt : on évitait l’heure de surpopulation d’élèves de Poudlard, ni trop tard : on avait largement le temps de faire ce qu’on voulait avant le couvre feu. Les plus jeunes élèves étaient déjà rentrés au château, ne restait plus que quelques uns plus âgés comme nous, déambulant dans les rues sous le jour déclinant.

Je regardais le gryffondor qui me suivait de près.


- On y est enfin. On se met tout de suite à chercher un restaurant où tu veux acheter quelque chose avant ?

Aller à Pré-au-Lard c’était quand même l’occasion de renflouer ses stocks de bonbons/plumes/encres/parchemins et autres fournitures essentielles qui pouvaient manquer. Pas que la distance soit particulièrement longue mais bon…on ne peut pas y aller quant on veut (à moins de faire le mur et de passer incognito…ce qui pourrait se révéler dangereux pour les points de votre maison) il y avait un programme de week-ends Pré-au-Lard.
Alors que le gryffondor me répondait, je remarquais soudain quelqu’un de l’autre côté de la rue, quelqu’un que je connaissais.


- Hé oh ! Matthew !!! M’exclamais-je avec de grands signes pour qu’il nous rejoigne.

Je ne le connaissais pas intimement mais j’avais eut plusieurs fois l’occasion de discuter un peu avec lui, étant donné qu’il n’était pas rare de le croiser dans les couloirs lorsqu’il devait être en cours ou après le couvre-feu… Nos rencontrent se soldaient souvent par une perte de points pour la maison Serpentard mais bon, je l’aimais bien quand même ce petit. Il était même plutôt utile : grâce aux personnes comme lui, Serdaigle prenait de l’avance pour la coupe des 4 Maisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 8:40

Le cours de natation que je donnais à Stevens venait de se terminer et, comme prévu, nous étions à présent à Pré-au-Lard pour se remplir l'estomac gratuitement. Enfin... dans mon cas en tout cas...

J'avais tout de même eu le temps de me changer car venir à Pré-au-Lard en slip de bain, ce n'était pas vraiment très recommandé... Surtout en hiver. Je portais donc un jean bleu foncé avec des baskets blanche et un T-shirt noir où des dessins se mêlaient à des écritures dont je n'avais jamais vraiment fait attention. Par dessus mon T-shirt, je portais un simple blouson bleu marine que j'avais fermé à cause du froid, ajouté à cela, une écharpe aux couleurs de ma maison (ce qui n'allait pas forcément avec le reste de mes habits, mais je m'en moquais).

Je marchais à côté de Stevens, les mains dans les poches, regardant les nombreuses boutiques qui sillonaient l'allée, lorsqu'il se tourna vers moi :

- On y est enfin. On se met tout de suite à chercher un restaurant où tu veux acheter quelque chose avant ?

Je jetais un coup d'oeil aux alentours pour essayer de trouver la boutique de plumes et autres choses utiles pour les cours, avant de reporter mon attention sur le Serdaigle.

- Eh bien, j'aimerais acheter du matériel pour les cours à Scribenpenne avant d'aller dîner.

Il hocha la tête, puis, son regard coula derrière moi avant de s'exclamer avec de grands gestes :

- Hé oh ! Matthew !!!

Matthew ? Je me retournais vers la personne qu'il venait de nommer "Matthew" et là, ce fut le drame... Enfin, pas exactement, mais j'étais tout de même choqué de voir que ce "Matthew" était le mec que j'avais refoulé aux cuisines. Et Stevens qui connaissait cette personne ! D'un côté, ça ne m'étonnait pas plus que ça, mais bon...

Un peu mal à l'aise de cette rencontre imprévue, je glissais une main derrière ma nuque comme pour me la gratter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 9:19

Une nouvelle fois, je soufflai dans mes mains pour tenter - tentative infructueuse malheureusement - de les réchauffer. Idiot que j’étais, j’avais oublié mes gants sur mon lit, dans le dortoir. Fallait dire, j’étais parti tellement vite que je n’avais pas pris le temps de vérifier que j’avais tout ce qu’il me fallait pour affronter le grand froid de dehors. Bon grand froid, j’exagérais peut être un peu, mais j’avais toujours eu du mal avec l’hiver. Je détestais avoir froid.

Bon, allez, au plus vite tu te dépêches au plus vite tu pourras rentrer au chaud.

J’avais en tête de trouver un présent pour l’anniversaire de ma mère. Enfin, c’était une façon de parler. Mais depuis sa mort, j’avais du mal à me défaire de cette tradition. Aussi, chaque année, je lui achetais quelque chose et j’allais le déposer sur sa tombe. Pour ne pas passer pour le fou à lier bon à être enfermé dans un hôpital psy, c’était le plus souvent des fleurs. Des roses éternelles, noires, c’était ce qu’elle préférait quand elle était encore en vie. Et c’était là ce que je voulais trouver aujourd’hui.

Ouais enfin, bientôt une heure et demie que je tourne en rond là dedans et je suis toujours les mains vides !

J’avais conscience que c’était un peu morbide de mettre des fleurs noires dans un lieu déjà lourd de sens. Mais bon, elle était ma mère et il n’y avait rien que je ne ferais pas pour elle. Même si une - grande - part de moi lui en voulait énormément. Assister à la mort - au suicide - de sa propre mère n’était pas chose facile à encaisser et à supporter quand on est encore qu’un gosse. Seulement, en apprenant les histoires de cul à droite à gauche et un peu louches de mon père m’avait fait relativiser, laissant ma haine retomber à la manière d’un soufflé. Et même si parfois je lui criais que je la détestais, je me disais la seconde d’après qu’elle ne méritait pas ça. Et je m’en voulais, un peu. Je secouai la tête alors que quelques images désagréables venaient s’ancrer devant ma rétine et fourrai mes mains dans les poches de mon manteau d’hiver. J’allais tourner dans une petite ruelle adjacente que je n’avais pas vue jusque là lorsqu’on me héla de l’autre côté de la rue.

Hé ho ! Matthew !!!

Je me retournai et aperçus difficilement la silhouette de Jaymie Stevens un peu plus loin.

Tiens, comme on se retrouve monsieur Préfet-Parfait.

J’avais déjà eu à faire avec lui, quelques fois. Il était sympa, même si il avait une fâcheuse tendance à respecter le règlement quand moi je l’enfreignais de mon plein gré. Mes camarades de maison appréciaient moyennement perdre des points aussi bêtement à cause de mes petites escapades un peu n’importe quand dans la journée. Mais il était assez sympathique dans son genre - bien que parfaitement narcissique. Il me faisait rire dans sa manie de toujours ramener les choses à lui. Avec un sourire aux lèvres, je m’avançai à sa rencontre, sans faire attention qu’il était accompagné.

Stevens, le saluai-je. Alors, en balade ?

Un mouvement sur sa gauche attira mon attention et je retins ma respiration durant une seconde. IL était là, à côté de Stevens, en face de moi. IL se grattait la nuque d’un air gêné tout à fait craquant. IL posait sur moi un regard d’un bleu translucide aux pupilles légèrement dilatées par la surprise. IL était là. IL était là…

Monsieur je refoules les gens dans les cuisines…

Serrant les dents, je ne pus m’empêcher de lui adresser un sourire presque mesquin. S’il croyait que j’avais oublié la façon dont il m’avait jeté celui là, il se fourrait le doigt dans l’œil jusqu’au cerveau.

Oh mais qui vois-je ? Monsieur Nutella ! raillai-je ostensiblement, mauvais. Bien digéré ta tartine depuis l'autre nuit ?

J’avais la rancune tenace et ce crétin allait vite s’en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 10:43

- Stevens. Alors, en balade ?

- Comme tu peux le voir, répondis-je affablement.

Je m'apprêtais à lui présenter Alex quand je remarquais qu'il semblait limite près à lui sauter à la gorge... Enfin façon de parler, ce n’était pas aussi dramatique. En tout cas, il ne semblait pas vraiment ravi de voir le gryffondor, et celui-ci de son côté avait l'air un peu gêné... Nan mais c'est quoi ce plan? Ils sortaient ensembles, le gryffi l'a trompé et j’étais pas au courant?
Tss c’est ridicule, si quelqu’un comme Matthew s’était casé ça se saurait…enfin quoi que, il voulait peut-être le cacher pour entretenir le mythe je sais pas…
J’enfonçais mes mains dans les poches de mon manteau noir.


- Oh mais qui vois-je ? Monsieur Nutella !

Je haussais un sourcil et lançais une œillade intriguée au gryffondor. C’est que j’aimerais bien comprendre ce qui se passe, là… Monsieur « nutella » ?

- Bien digéré ta tartine depuis l'autre nuit ?

De plus en plus bizarre ma foi. « Nutella », « tartine », « nuit »… je ne voyais vraiment pas le lien entre ces éléments, eux deux, et en quoi ça pouvait constituer une source de rancune…

- Vous vous connaissez ? hasardais-je pour désamorcer le conflit…et aussi pour ne plus me sentir ignorant dans l'affaire parce que j’ai horreur de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 11:21

Matthew, puisque c'est comme cela qu'il s'appellait, se tendit imperceptiblement lorsqu'il me reconnut. Mais cela ne dura que quelques secondes, et il reprit rapidement le contrôle de lui-même en m'adressant un sourire que je dirais... ironique.

- Oh mais qui vois-je ? Monsieur Nutella !

Je ne vis même pas l'oeillade que me lança Stevens, bien trop occupé à foudroyer du regard ce gamin pour m'en apercevoir.

Apparemment, ce qui s'était passé dans les cuisines l'autre nuit lui restait en travers de la gorge. Eh bien, bien fait pour lui ! Il fallait tout de même qu'il apprenne que certaines choses ne s'acquiers pas d'un simple claquement de doigts ! Mais bon, j'avais comme la désagréable impression qu'il avait l'intention de se venger...

- Bien digéré ta tartine depuis l'autre nuit ?

Il voulait jouer à ce petit jeu ? Eh bien, on allait jouer ! Mais je n'allais sûrement pas lui laisser la victoire facile. Je pris donc un sourire de circonstance et répondis :

- Oui, merci de t'en inquiéter. Et toi ? Bien digéré la cuillère de nutella sur le nez ? D'ailleurs, je crois que t'en as encore là, dis-je en montrant l'endroit sur mon propre nez.

- Vous vous connaissez ?

Stevens avait l'air un peu perdu et je me retournais vers lui, ignorant superbement Matthew (d'ailleurs, j'aimerais bien savoir son nom à celui-là, car l'appeler Matthew donne une étrange impression d'intimité que nous n'avons pas, et n'aurons sûrement jamais !).

- Vaguement... répondis-je alors simplement.

Après tout, il n'y avait rien d'autre à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 13:49

Je n’avais pas même fait attention à la réponse de Stevens, trop concentré que j’étais sur Lui. Je le vis plisser les yeux avant qu’il ne me réponde, sur le même ton :

Oui, merci de t'en inquiéter. Et toi ? Bien digéré la cuillère de Nutella sur le nez ? D'ailleurs, je crois que t'en as encore là.

Et ce faisant, il montra un endroit sur son nez ce pendant que je portais moi-même ma main à mon propre nez dans un geste mécanique. Honte à moi, je me faisais avoir comme un bleu. Je le fusillai du regard, une réplique acerbe sur le bout des lèvres, prêt à la lui cracher au visage lorsque Stevens me coupa dans mon élan :

Vous vous connaissez ?

Je tournai mon regard, toujours aussi meurtrier sans doute, vers le préfet et remarquai qu’il ne comprenait rien. Il semblait perdu, oscillant entre moi et l’autre crétin à l’humour piteux.

Vaguement, se permit-il de répondre.

Et sans savoir pourquoi, cette réponse m’énerva un peu plus encore. Mes mains, toujours enfouies dans les poches de mon manteau, se serrèrent en deux poings, si fort que j’aurais presque pu voir les jointures blanchir progressivement. Je contractai mes mâchoires, espérant faire passer la colère avant que ma folle envie de lui sauter à la gorge ne devienne trop irrépressible pour que je me contrôle. Il avait le don de me porter sur le système à toujours avoir réponse à tout, à ne pas se la fermer lorsque c’était nécessaire, à ne pas s’écraser devant moi comme les autres avaient l’habitude de le faire. Fallait-il que je lui apprenne ça aussi ? Je fis à nouveau dériver mon regard jusqu’au petit con - pas si petit que ça, dus-je bien admettre - toujours aussi furieux.

Ouais, grognai-je de façon peu aimable.

De toute façon, je ne m’étais jamais tellement préoccupé de faire bonne figure en public. Si ça ne lui allait pas c’était pareil. J’étais de mauvaise humeur ! Point.

On s’est croisés autour d’un pot de pâte à tartiner et d’une cuillère qui sautait un peu trop partout, continuai dans un sourire affable. Une nuit mémorable…

Je haussai un sourcil de façon suggestive avant de me tourner vers le préfet de sorte que monsieur Nutella ne soit plus dans mon champ de vision. Moins je le voyais, mieux je me portais ; et c’était peut être mieux pour sa survie. Quoique sa survie m’importait que très peu.

Et sinon qu’est-ce que tu comptais faire en balade, Stevens ?

Pas que ça m’intéressait follement, mais tout pourvu que l’Autre me sorte de l’esprit pour le moment. Il valait mieux ça plutôt que de me prendre la tête pour ce grand couillon qui osait me remettre en place plus d’une fois dans sa si misérable vie. Il voulait que ça soit la guerre, très bien, j’étais paré. Mais on n’allait pas forcément se battre avec les mêmes armes.

Oh ça oui, on n’a sûrement pas les mêmes tactiques de… combat.

Intérieurement, je me permis un sourire très sournois pendant qu’extérieurement, je tentai de me concentrer sur Stevens et sa réponse, par simple politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 14:56

J’ignorais ce qui s’était passé mais ça semblait vraiment houleux entre eux en tout cas…
Le gryffondor semblait se maîtriser, mais Matthew, lui, avait vraiment l’air énervé…


-Vaguement, se contenta de répondre Alex.

Evidemment…mais ça ne m’avance à rien cette réponse ! Je veux savoir ce qui s’est passé !
Ils étaient là avec leurs allusions débiles à un évènement auquel je n’avais même pas participé, en train de se renvoyer leur haine à la face, et moi au milieu de tout ça j’étais censé faire quoi ? Tenir leurs manteaux quand ils allaient se battre ?


- Ouais, on s’est croisés autour d’un pot de pâte à tartiner et d’une cuillère qui sautait un peu trop partout. Une nuit mémorable…

Bonjour les détails…tout ça n’expliquait toujours pas pourquoi ils semblaient ne pas se supporter à ce point…
Je commençais à m’ennuyer moi, je ne me sentais pas du tout concerné par leur joute verbale ou par cette espèce de tension qui les entourait… Blasé je resserrais un peu mon écharpe sombre d’une main, soupirais, regardais un peu les alentours…
Tient, cette femme est vraiment monstrueuse, son bras doit faire 4 fois ma cuisse…elle est de dos ou de profil là ?

- Et sinon qu’est-ce que tu comptais faire en balade, Stevens ?

Comme c’est étrange, pendant qu’il me parle ses yeux continuent de fixer Alex =_=

- Moi et Mr Nutella, on s’apprêtait à aller manger un morceau ensemble, si tu veux tout savoir.

Je les regardais tous les deux…S’ils avaient été seuls peut-être en seraient-il déjà venus aux mains…

- D’ailleurs votre petite dispute puérile et sans fondement est en train de nous retarder là… Vous feriez mieux de discuter, et de faire la paix. Les ennemis ça ne sert vraiment rien… Évidemment il y a des cas où les choses ne pourraient pas être différentes, mais là je ne vois pas pourquoi vous vous énerveriez, ça me semble vraiment gamin votre histoire… Je voulais te proposer de venir avec nous Adams, mais j’imagine que tu ne supporterais pas de devoir partager la même table que celui qui t’as - Ô ! combien- offensé? terminais-je d’un ton théâtral.

Je faisais ça pour le provoquer un peu d’un côté, j’avais bien envie qu’il vienne avec nous.
Pourquoi ? Parce que je n’aime pas le gâchis, et que cette dispute là c’est du gâchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 16:12

- Ouais, on s’est croisés autour d’un pot de pâte à tartiner et d’une cuillère qui sautait un peu trop partout. Une nuit mémorable…

Mémorable, c'est un bien grand mot... Je n'avais pas repensé à cette première rencontre plus que houleuse avant aujourd'hui. En même temps, ce n'est pas comme si cela hantait mes nuits. J'avais autres choses de beaucoup plus importants à penser que ce gamin capricieux qui voulait coucher avec n'importe qui. Comme de m'acheter des plumes, par exemple...

- Et sinon qu’est-ce que tu comptais faire en balade, Stevens ?

Il se tourna vers Jaymie d'une telle façon qu'il ne me montrait pratiquement que son dos. S'il ne voulait pas me voir, il fallait qu'il me le dise, hein ! Je mettrais une cape d'invisibilité la prochaine fois, comme ça, Môsieur n'aura pas à supporter la vision ma désagréable personne !

- Moi et Mr Nutella, on s’apprêtait à aller manger un morceau ensemble, si tu veux tout savoir.

Comment ça "Mr Nutella" ? Il n'allait pas si mettre lui aussi !! Si c'était pour me faire appeler de cette façon pendant tout le temps que l'on doit passer ensemble, autant me remplacer par un vrai pot de nutella ! Et puis, c'est pas comme si Stevens ne connaissait pas mes nom et prénom...

- D’ailleurs votre petite dispute puérile et sans fondement est en train de nous retarder là…

"Puérile", je voulais bien l'admettre. Mais "sans fondement", c'était totalement faux. On ne se disputait pas (si on pouvait réellement appeler ça une dispute...) pour rien, seulement, il n'était pas au courant des détails de l'histoire, et c'était peut-être mieux ainsi. Après tout, il avait l'air d'être pote avec ce type et s'il lui racontait ce qu'il s'était passé aux cuisines, peut-être qu'il prendrait son parti...

- Vous feriez mieux de discuter, et de faire la paix. Les ennemis ça ne sert vraiment rien…

Je lui ai déjà dit que s'il mûrissait, à ce moment-là, il pourrait venir me voir. Mais la puérilité de ce gamin était si forte que si l'on discutait, on était loin d'avoir une conversation d'adultes...

- Évidemment il y a des cas où les choses ne pourraient pas être différentes, mais là je ne vois pas pourquoi vous vous énerveriez, ça me semble vraiment gamin votre histoire… Je voulais te proposer de venir avec nous Adams, mais j’imagine que tu ne supporterais pas de devoir partager la même table que celui qui t’as - Ô ! combien- offensé?

Comment ça il voulait lui demander de venir manger avec nous ? Et moi, mon avis ne compte pas ? Moi, je ne voulais pas qu'il vienne celui-là ! Je savais que s'il venait on n'allait pas se parler, ou seulement pour se lancer des vannes, donc mieux valait-il qu'il rentre à Poudlard et point. Mais si je faisais part de mon avis, Jaymie l'accepterait-il ?... J'en doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Ven 26 Juin - 16:48

Moi et Mr Nutella, on s’apprêtait à aller manger un morceau ensemble, si tu veux tout savoir, me répondit Stevens la mine quelque peu renfrognée.

Je tiquai à l’emploi du surnom. Il s’y mettait lui aussi ? Pour sûr, l’autre crétin endimanché n’allait pas apprécié. Tant mieux !

Bien fait pour ta gueule d’ange, crétin !

Je m’accordai un mince sourire, le préfet venait de me venger un peu et ça me plaisait. Au moins, ça lui rabattrait un peu plus le caquet à ce débile.

D’ailleurs votre petite dispute puérile et sans fondement est en train de nous retarder là… continua-t-il, sermonneur.

J’ai l’impression de me retrouver à Poudlard alors que je viens de me faire prendre dans les couloirs pendant les heures de cours ! C’est désagréable. Même pendant le week end faut qu’il fasse chier avec ses sermons à la con…

Je fronçai les sourcils.

Vous feriez mieux de discuter, et de faire la paix. Les ennemis ça ne sert vraiment rien… Évidemment il y a des cas où les choses ne pourraient pas être différentes, mais là je ne vois pas pourquoi vous vous énerveriez, ça me semble vraiment gamin votre histoire…

Blablabla.

J’écoutai le petit discours d’une oreille distraite. J’avais l’habitude qu’il me fasse remarquer combien j’étais gamin, puéril, que je devais grandir un peu et tout un ramassis de conneries les unes que les autres. S’il avait été au courant de ce qui s’étais passé ce soir là, il n’aurait pas dit que tout ça était infondé. L’autre grand con se permettait le luxe de se payer ma tête, piétinant ma fierté et mon orgueil avec un plaisir non feint. Et quoi ? Il voulait que je lui baise les pieds maintenant ? Non mais non, il en était hors de question.

Je ne plie pas devant des crétins qui se permettent de l’ouvrir sans savoir.

Alors Stevens pouvait bien me traiter de gamin et tout ce dont il avait envie, je m’en foutais. Il était à côté de la plaque - comme d’habitude. Et puis, j’avais appris à paraitre intéressé tout en étant à des milliers de kilomètres de là. Il me fallait juste revenir au présent quand c’était nécessaire.

Je voulais te proposer de venir avec nous Adams, mais j’imagine que tu ne supporterais pas de devoir partager la même table que celui qui t’as - Ô ! combien- offensé ?

La question m’interpela et je dus prendre le temps d’analyser les derniers mots. Et lorsque je saisis le sens de ses paroles, mon visage se fendit d’un sourire narquois alors que je tournai mes yeux vers l’autre abruti qui accompagnait Stevens.

Non non Stevens, j’accepte avec joie de vous accompagner. Ça tombe bien je meurs de faim !

Je me re-concentrai sur le préfet Serdaigle et continuai :

Si ça peut te faire plaisir, je viens. Tu nous emmènes où ?

Et Monsieur je pète plus que mon cul allait venir avec nous… Intéressant. J’allais encore bien m’amuser moi.

Mais à part ça, t’es pas un gros gamin, hein ? me souffla une petite voix dans ma tête que je bâillonnai pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Sam 27 Juin - 15:18

Vu le petit sourire satisfait qu’arborait Matthew en regardant Alex, je devinai que mes paroles n’avaient fait que glisser sur lui comme de l’eau de pluie sur un imperméable…
Comme toujours, j’aurais dut m’y attendre.
Je secouais la tête avec l’espoir que mes paroles avaient au moins atteint le gryffondor.

- Non non Stevens, j’accepte avec joie de vous accompagner. Ça tombe bien je meurs de faim !

De plus la facilité avec laquelle il acceptait de nous suivre…ça ne présageait rien de bon.
Tss tss tss
Avec un peu de chance ça serait quand même distrayant pour moi. Il faudra vraiment que j’insiste pour savoir plus précisément ce qui s’est passé…


- Si ça peut te faire plaisir, je viens. Tu nous emmènes où ?

- Je ne sais pas encore. On s’apprêtait à choisir, là. Par contre évidemment quand je dis que tu peux venir, je ne paierais pas ta consommation à toi , expliquais-je pour que les choses soient claires.

Je veux bien inviter des gens pour qu’on se rassemble et tout mais je ne m’appelle ni « Gringotts » ni « bonne poire » à ce que je sache…et puis ce n’est pas comme si je lui devais quelque chose à lui…


- S’il n’y a pas de problème alors je suis ouvert à toute proposition : Alex tu as une idée ?

Je réfléchi…Où est-ce qu’on pourrait bien aller ? Il fallait un truc simple pas trop crade ou glauque, un peu convivial mais tranquille quand même.

- Je crois qu’il y a un petit restaurant de cuisine locale tout à fait pittoresque pas loin de chez Zonko… Ça vous dit ou vous préférez quelque chose de plus original ?

Le gryffondor n’avait pas l’air très emballé par tout ça… Mais bon est-ce que c’est ma faute si ils n’ont pas voulut s’expliquer ? Si ils n’osent même pas le faire moi j’imagine que ça doit être une histoire ridicule qui ne mérite pas d’être racontée. Alex devait acheter son matériel aussi, peut-être que ça me laisserait l’occasion de cuisiner un peu Matthew ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Sam 27 Juin - 17:14

- Non non Stevens, j’accepte avec joie de vous accompagner. Ça tombe bien je meurs de faim !

Evidemment ! Ca m'aurait étonné qu'il refuse, celui-là ! Ca aurait été trop beau pour être vrai ! D'ailleurs, j'étais persuadé qu'il avait accepté la proposition de Stevens dans le simple but de me mettre en colère. Ce qu'il avait réussi à faire à moitié. Il m'énervait déjà rien qu'avec son petit sourire remplie de suffisance que j'aurais aimé arracher pour le lui faire avaler...

- Si ça peut te faire plaisir, je viens. Tu nous emmènes où ?

Comme s'il avait besoin que ça fasse plaisir à Stevens pour venir... >_>

- Je ne sais pas encore. On s’apprêtait à choisir, là. Par contre évidemment quand je dis que tu peux venir, je ne paierais pas ta consommation à toi.

Je me retins d'éclater de rire à temps, mais laissa tout de même échapper un petit sourire amusé. Ca, c'était ce qu'on appelait de la franchise, au moins ! Clair, net et il était sûr qu'il n'y aurait aucune ambiguïté, ni de gêne à la fin du repas au moment de l'addition. Mais je trouvais cette façon de dire un peu brutale tout de même et je jetais un rapide coup d'oeil en direction d'Adams (dont j'ai conclu que c'était son nom après que Stevens l'ait prononcé) pour voir sa réaction.

- S’il n’y a pas de problème alors je suis ouvert à toute proposition : Alex tu as une idée ?

Je me tournais vers Jaymie, tout en réfléchissant à l'endroit où nous pourrions dîner. Je connaissais bien Pré-au-Lard pour y avoir été tous les week-ends de sorties depuis la troisième année, mais je ne m'y connaissais pas trop dans les restaurants du coin. En même temps, les élèves de Poudlard venaient rarement à Pré-au-Lard pour manger, puisque les repas au château étaient plus que délicieux et gratuis (ce qui est un petit détail très important).

Alors que je continuais de réfléchir, éliminant d'office Les Trois Balais (trop bondé) et La Tête de Sanglier (trop sale et malfamé), Stevens repris la parole.

- Je crois qu’il y a un petit restaurant de cuisine locale tout à fait pittoresque pas loin de chez Zonko… Ça vous dit ou vous préférez quelque chose de plus original ?

- Moi, ça me convient. Par contre, allez vous installer, je vous rejoins dans un instant.

Puis, je me dirigeais à pas rapide vers Scribenpenne pour acheter mon matériel, avant de les rejoindre pour manger. Je souhaitais faire au plus vite, n'ayant pas trop confiance en eux deux. Et puis, comme le proverbe dit : quand le chat n'est pas là, les souris dansent, sauf que là, c'est moi qui me faisais l'impression d'être une souris...

[Ne vous inquiètez, on ne change en rien l'ordre de passage, Alex sera de retour au prochain post ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Dim 28 Juin - 17:16

Stevens eut l’air désabusé alors qu’il m’observait. Comme d’habitude, il venait de comprendre que tout son beau petit discours n’avait eu aucun effet sur moi. Il en allait de même pour tous les autres - malheureusement pour lui. Ce que je ne comprenais pas c’était pourquoi il continuait à vouloir me faire la morale alors qu’il savait pertinemment que je ne changerai pas, que je continuerai de sécher un peu comme je le voulais et que même les après midi dans le bureau de Papy Dumby n’y feraient pas grand-chose non plus. Il s’était fait un devoir de me remettre dans le droit chemin ou quoi ? C’était sa mission du moment ? Je le vis secouer la tête, j’en fus presque satisfait. Satisfait de lui donner tant de fil à retordre.

Je ne sais pas encore, répondit le préfet. On s’apprêtait à choisir, là. Par contre évidemment quand je dis que tu peux venir, je ne paierai pas ta consommation à toi.

Je fus un peu désarçonné par le ton presque brutal de son explication, si bien que j’eus un imperceptible mouvement de recul. Pas qu’il me faisait peur mais il avait employé un ton qui était tellement en décalage avec les propos qu’il avait tenus que j’en étais étonné. Puis, voyant où tout ça voulait en venir, je fronçai les sourcils.

J’ai une tête de pique assiette, c’est ça ?

J’eus immédiatement la pensée que certainement non, je n’en avais pas la tête, seulement la tronche d’un gars qui pique le Nutella sur les tartines des autres. Mais ça, Jay n’était pas au courant.

Stevens, l’argent n’est pas un problème, assénai-je d’un ton un peu plus dur que je ne l’aurais sans doute voulu. Et l’idée que tu m’invites ne m’a même pas effleuré l’esprit.

Et puis, qui dit que j’aurais accepté qu’il me paye mon repas ? S’il voulait inviter l’autre grande autruche, grand bien lui fasse. Moi, j’en avais rien à cirer.

S’il n’y a pas de problème alors je suis ouvert à toute proposition : Alex tu as une idée ?

Et alors qu’il posait la question, le préfet se tourna vers « Alex » - c'était au moins ça de gagné, je savais son prénom ; je n'aurais pas perdu ma journée avec ça, tiens ! - et je suivis le moment, comme par automatisme. Il regardait Stevens, comme si je n’étais pas là. D’accord, il était bien plus poli de regarder quelqu’un lorsqu’on s’adresse à quelqu’un, mais cette simple constatation me dérangea. Parce que tout ce que j’entreprenais pour qu’il me remarque échouait lamentablement, amenant même l’effet inverse. Il m’ignorait totalement. Et je n’aimais pas qu’on m’ignore.

Je crois qu’il y a un petit restaurant de cuisine locale tout à fait pittoresque pas loin de chez Zonko… Ça vous dit ou vous préférez quelque chose de plus original ?

Je retournai à Stevens, tentant de me concentrer sur la conversation. Je devais faire un effort pour suivre un minimum et ne pas me laisser aveugler par les sentiments. J’aurais tout le loisir de laisser éclater ma colère et mon ressentiment à un moment ou à un autre.

Moi, ça me convient, approuva monsieur j‘ignore superbement Matthew Z. Adams.

C’est bon pour moi aussi, acquiesçai-je rapidement.

De toute façon, je n’étais pas tellement difficile question nourriture et mon estomac était si affamé qu’il ne ferait pas fine bouche. Je n’avais rien avalé au petit déjeuner et j’avais marché pendant une bonne partie de la matinée par un froid cuisant. Rien de bien bon quand on a l’estomac vide.

Par contre, allez vous installer, je vous rejoins dans un instant.

Je Le suivis du regard alors qu’il s’éloignait plutôt rapidement.

Mmh, jolies fesses. Très jolies même.

Me rabrouant silencieusement, je secouai la tête. Ce mec me traitait comme la pire des vermines, je ne devais pas l’oublier. Il fallait que je lui montre qui j’étais et qu’il comprenne enfin que je n’étais pas du genre à laisser passer de tels affronts. J’avais une telle envie de lui rendre la pareille puissance mille que je sentais mon ventre convulser en spasmes irréguliers. Il avait le don de me pousser dans mes derniers retranchements, dans tout ce qu’il faisait - ou ne faisait pas. Je continuai de serrer toujours un peu plus mes poings dans mes poches, je devrais sans doute évacuer toute la tension plus tard dans la journée.

Bon, il a dit qu’on ne devait pas l’attendre alors on y va ? Il nous rejoindra bien tôt ou tard, assurai-je d’une voix monocorde.

Le plus tard serait peut être le mieux.

Le mieux pour lui ou pour moi ?

D’ailleurs, il est parti faire quoi ? Tu sais, Stevens ? demandai-je d’une manière désintéressée qui n’était qu’illusion.

Plus j’en apprendrais sur Lui, plus je pourrais enfin L’avoir. De toutes les manières que je souhaitais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 6:44

- Stevens, l’argent n’est pas un problème. Et l’idée que tu m’invites ne m’a même pas effleuré l’esprit.

Les bons comptes font les bons amis. Chez moi on ne rigole pas avec l’argent, c’est tout.

- S’il n’y a pas de problème alors je suis ouvert à toute proposition : Alex tu as une idée ? Je crois qu’il y a un petit restaurant de cuisine locale tout à fait pittoresque pas loin de chez Zonko… Ça vous dit ou vous préférez quelque chose de plus original ?


- Moi, ça me convient, approuva le gryffondor

- C’est bon pour moi aussi

- Par contre, allez vous installer, je vous rejoins dans un instant.

Je voulu parler à Matthew mais remarquai qu’il était comment dire…trop occupé à regarder les miches d’Alex… Je haussai un sourcil. Il le déteste et après il le matte ?

- Bon, il a dit qu’on ne devait pas l’attendre alors on y va ? Il nous rejoindra bien tôt ou tard, dit-il d’une voix monocorde.

- Oui oui…

J’entamais la marche vers le restaurant, jetant de temps en temps des coups d’œil curieux à Matthew. Je commençais à douter de ma superbe idée de demander au serdaigle de se joindre à nous et de leurs capacités à se réconcilier…
Tant que leurs remarques restaient dans un cadre bon enfant et que ça ne restait pas le centre de la conversation il n’y avait pas de problème, mais s’ils décidaient de commencer à s’insulter et que ça virait au cauchemar…je risquais bien de perdre mon maître nageur ! C'est-à-dire le meilleur maître nageur de tous les temps : efficace, beau, gentil et avec qui je commençais à sympathiser ! Arg je n’avais pas pensé à ça…

Parfois je fais vraiment des trucs sur des coups de têtes faut que j'arrête...


- D’ailleurs, il est parti faire quoi ? Tu sais, Stevens ?

- Tu es bien curieux… Je ne sais pas à quoi tu joues, mais j’aimerais que tu arrêtes. Je l’ai invité pour lui faire plaisir et je ne veux pas qu’il m’en veuille après parce que je t’ai proposé de venir aussi. Tu ne pourrais pas essayer de faire abstraction de ce qui a put se passer et te montrer un peu agréable? juste pendant mon dîner ?

Je ne savais pas trop comment le convaincre. Il me semblait être le genre de personnes têtues et totalement imprévisibles sur lesquelles on pouvait difficilement compter… Je soupirai, frustré et m’ébouriffais les cheveux de la main. Je m’arrêtai un peu avant qu’on arrive au restaurant et me tournai vers lui, devant un peu baisser les yeux étant donné qu’il était plus petit que moi.

- Tu m’avais l’air d’un mec cool et intelligent, j’espère que je ne me suis pas trompé. Dit-moi ce qui s’est passé exactement, Matthew.

Dingue comme je me fais l’effet d’un vieillard radoteur quand je parle avec ce type, parfois j’ai l’impression d’être son père, ça m’énerve =__=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 8:56

[Bon, on va dire que je vous rejoinds devant le resto puisque vous y êtes pas encore entré XD]

La magasin de plumes était situé à quelques mètres de l'endroit où l'on se trouvait et il me fallu bien cinq bonnes minutes pour l'atteindre, même en marchant vite. Heureusement que le restaurant dont Jaymie nous avait parlé n'était qu'à deux patés de maisons de Scribenpenne, le retour serait moins long comme ça.

J'entrais dans la boutique au son de la petite cloche posée en haut de la porte et commençait directement mes emplettes. Ce n'était qu'un petit magasin, mais personne ne s'était jamais plains du manque de matériel en vente. Il y avait toujours tout ce qu'il fallait, ce qui était tout de même bien pratique car cela nous évitait de passer commande dans la papeterie du Chemin de Traverse qui était un peu plus grande que celle-ci.

Une fois mon matériel acheté, je sortis de la boutique pour retourner dans la froid de cette journée de fin Novembre, et je me dirigeais, plus lentement cette fois, vers le restaurant où nous avons convenus de manger.

Etonnemment, je retrouvais les deux jeunes hommes en train de discuter dehors, juste devant le restaurant. Moi qui pensait qu'ils allaient directement s'installer... Je me demande d'ailleurs de quoi ils pouvaient bien parler, ça m'intriguait beaucoup. Mais je ne pus même pas capter une bribe de leur conversation car Adams m'avait vu arriver et s'était tût à mon approche (ce qui m'intriguait encore plus d'ailleurs...). Etait-il en train de parler de moi, comme je l'avais craint depuis le début ?...

Je fis semblant de n'avoir rien vu de leur comportement un peu suspicieux et leur dit simplement :

- On entre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 12:01

Comme je l’avais craint, Stevens ne fut pas loquace. Et alors qu’on marchait vers le restaurant, je le voyais me jeter de petits coups d’œil.

Tu es bien curieux… fit-il, suspicieux.

Je m’empêchai de répliquer que ce n’était pas de la curiosité, juste pour meubler le silence qui s’était installé mais je ne pensais pas qu’il m’aurait cru.

Je ne sais pas à quoi tu joues, mais j’aimerais que tu arrêtes.

Mais je ne joue à rien ! m’effarai-je l’innocence incarnée.

Intérieurement, je fulminai que Stevens ait vu aussi clair dans mon petit jeu.

Je l’ai invité pour lui faire plaisir et je ne veux pas qu’il m’en veuille après parce que je t’ai proposé de venir aussi. Tu ne pourrais pas essayer de faire abstraction de ce qui a put se passer et te montrer un peu agréable? Juste pendant mon dîner ?

Et on était reparti pour un nouveau sermon. Ça m’énervait cette manie qu’il avait de se comporter comme mon père avec moi, qu’il essaye de me faire culpabiliser à chaque fois que je faisais quelque chose de « pas bien ». Je serrai les dents, évitant de lui répliquer qu’il pouvait aller se faire voir avec ses recommandations, que j’en avais rien à battre qu’il soit en mauvais terme avec son super pote ou qu’il n’aime pas que je me montre méchant avec « Alex » - c’était une sensation dérangeante que de l’appeler même en pensée par son prénom. Mais je devais me taire, surtout si je voulais finir par lui rendre la monnaie de sa pièce un jour. Et le fait que Stevens le défende de cette façon me hérissait le poil, faisait que la colère grondait de plus en plus fort en moi. Si ça continuait, c’était lui qui allait s’en prendre une.

Tu m’avais l’air d’un mec cool et intelligent, j’espère que je ne me suis pas trompé.

Je n’ai pas l’air cool et intelligent. Je suis cool et intelligent, Stevens, répliquai-je froidement. Alors t’inquiète pas, je ferai pas d’esclandre.

Dis-moi ce qui s’est passé exactement, Matthew.

Je tiquai, vrillant mon regard au sien, les sourcils froncés. Il essayait de faire quoi là ? Pourquoi ça l’intéressait ? Parce que pour une fois il n’était pas le centre de l’attention, monsieur le préfet-parfait s’en sentait vexé ? Hé bien désolé mais moi peu m’importait que ça le dérange ou pas. Une nouvelle fois, je ne répliquai pas, préférant ne pas envenimer les choses. Et je m’en étonnais moi-même, je n’étais pas du genre à m’aplatir devant les autres, surtout devant lui. Au contraire, j’aimais bien lui en faire voir de toutes les couleurs. Mais, il ne se laissait pas faire et il n’abandonnait pas non plus. D’un côté ça m’énervait, de l’autre ça m’amusait et surtout ça me faisait continuer toujours plus loin.

Rien qui te concerne Stevens. C’est entre ton pote et moi, tu n’as pas à savoir je pense, lui expliquai-je d’un ton pète sec. Alors pour une fois, arrête ce ton de papa poule, on n’est pas à Poudlard. Je t’ai dit que je ne ferai pas d’esclandre, je n’en ferai pas. Et…

Je m’arrêtai en plein milieu de la phrase ayant vu du coin de l’œil que « Alex » - raaah, ça m’énervait cette putain de sensation bizarre - revenait, les mains chargées d’un sac à l’effigie de la papeterie du Chemin de Traverse. Finalement, je n’avais pas eu besoin de Stevens pour savoir ce qu’il était parti faire. Mais je me renfrogna un peu, tout ça n’avait en fin de compte rien d’intéressant.

On entre ? fit-il alors qu’il nous avait rejoint.

Ouais, on y va, grognai-je sans le regarder.

Je ne les attendis pas et entrai dans le restaurant. Aussitôt, la chaleur s’engouffra sous mon blouson dans une sensation très réconfortante. Et déjà, je me sentais mieux. J’avais eu l’impression que tous mes membres s’étaient engourdis avec le froid qui régnait dehors. Je jetai un coup d’œil circulaire à la salle qui m’apparut comme simple et conviviale. C’était joli et assez petit, mais l’ambiance avait quelque chose d’intime et de réconfortant.

Stevens, on s’installe où ? demandai-je, le regard fixé sur les quelques tables de libre qu’il y avait.

J’aurais bien aimé m’installer à celle près de la vitre, c’était une habitude que j’avais depuis tout petit. Avec mes parents, quand on allait au restaurant, mon père faisait en sorte que l’on soit installés à une table près d’une fenêtre. Juste pour moi. Ce souvenir amena un petit sourire sur mes lèvres. C’était un des souvenirs que j’avais peur d’oublier tant il m’était précieux. Pas le plus important, mais il était l’un des derniers où tout allait bien dans le meilleur des mondes. Au moins, ça avait le don de me calmer un tant soit peu, en toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 15:08

- Je n’ai pas l’air cool et intelligent. Je suis cool et intelligent, Stevens.
- Ca ça reste à voir…
- Alors t’inquiète pas, je ferai pas d’esclandre.

Espérons qu’il tienne parole.


- Dis-moi ce qui s’est passé exactement, Matthew.

Vu la tête qu’il tirait il n’avait pas l’air prêt à répondre docilement… Etait-ce tellement choquant que je veuille savoir ce qui s’était passé ?

- Rien qui te concerne Stevens. C’est entre ton pote et moi, tu n’as pas à savoir je pense

Je roulais des yeux. Pourquoi est-ce que ce gosse a toujours l’air aussi révolté…rien qu’à le voir s’agiter ça me fatiguait. C’était comme s’il me faisait vieillir avant l’heure, bientôt je pourrais me faire appeler Papy Jaymie…

- Alors pour une fois, arrête ce ton de papa poule, on n’est pas à Poudlard.

- Ce ton de papa poule ? Non mais à qui la faute si tu te comportes comme un gosse ? Quand on t’invite tu pourrais au moins avoir la décence d’être agréable…

- Je t’ai dit que je ne ferai pas d’esclandre, je n’en ferai pas. Et…

Il s’interrompit brusquement. Levant les yeux, je remarquais qu’Alex nous avait rejoins. Je lui fis un petit sourire angélique qui devait probablement avoir l’air atrocement suspect.

- On entre ?

- Ouais, on y va, grogna Matthew en entrant sans attendre dans le restaurant.

- Je suis sûr qu’il a un bon fond, lançais-je à l’intention d’Alex alors que nous passions l’entrée.

J’avais l’impression d’être un parent sortant son ado en pleine crise xD Mais je suis trop jeune pour être responsable des conneries des autres ! J’ai déjà les miennes à m’occuper... Mais le fait que l’invitation vienne de moi, je me sentais responsable…
J’observai l’ensemble de la pièce.
La décoration était assez rustique, avec seulement quelques tableaux aux murs, donnant des petites notes d’originalités ça et là. Il y avait quelques couples et une petite famille déjà attablés. Comme je le pensais, la salle n’était pas bondée et nous n’aurions pas trop de mal pour trouver une place. Une serveuse nous souhaita aimablement le bonjour à notre entrée. Enfin elle avait l’air de baver à moitié alors ça cassait un peu le truc…


- Stevens, on s’installe où ?

- Tu pourrais pas éviter de m’appeler « Stevens » à tout bout de champ ? Est-ce que « Jaymie » est trop difficile à prononcer ? demandais-je sur un ton léger bien qu’un peu agacé

Ce n’était pas pour l’agresser, simplement, j’avais horreur qu’on m’appelle « Stevens », si je laissais facilement les gens m’appeler par mon prénom, ce n’était pas pour rien. Mon prénom, c’était la seule chose que m’avaient laissé mes parents, qui qu’ils aient été. « Stevens » n’était qu’un patronyme qui m’avait été attribué par l’orphelinat pour des besoins administratifs. Même si depuis le temps je m’étais habitué à ce qu’il soit employé à tord et à travers de façon formelle, ça restait quelque chose que je ne pouvais pas assimiler à ma personne, et je préférais éviter qu’on m’appelle comme ça autant que je pouvais.


- Enfin on peut peut-être aller là-bas, au fond, près du tableau avec le Kappa qui sort de l’eau… ?

Moi ça m’était égal, mais au fond de la pièce, c’était un peu à l’écart, pas loin de la cheminée et comme la table était dans un coin de la pièce, elle disposait de banquettes moelleuses.
Je commençais à avoir un peu chaud à rester avec mon manteau comme ça d’ailleurs…Je remarquais que Matthew fixait la fenêtre avec insistance…


- Mais si tu veux Matthew, on peut aussi se mettre près de la fenêtre ? Toi tu préfèrerais quoi Alex?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 15:54

- Ouais, on y va.

C'était une réponse ou un grognement, ça ? Non, parce que c'était limite si j'avais compris ce qu'il a dit. Et puis, pourquoi grogne-t-il comme ça ? Il est pas content de me voir, c'est ça ? Il a pas eu le temps de se plaindre de moi à Stevens ? C'est lui qui s'incrustait dans notre repas (bon, techniquement, il ne s'incruste pas puisque Jaymie l'a invité, mais bon...) et il se permettait d'agir de cette façon ? Connaissait-il la politesse au moins ?

- Je suis sûr qu’il a un bon fond.

Je haussais les sourcils d'une manière sceptique. Ce type ne m'avait pour le moment montré que ses mauvais côtés et je commençais sérieusement à douter qu'il en ait de bons. Mais bon, on m'avait toujours appris que chaque personne sur cette Terre avait une part de bonté en eux. Même Hitler ou Voldemort, même si c'était très difficile croire... Mais après tout, nous ne connaissons pas ces hommes dans leur vie privée...

- Mouais... Il faut creuser très profondément alors...

Puis, je suivais Adams et Stevens à l'intérieur du petit restaurant.

- Stevens, on s’installe où ?

A cette question, je me retournais vers Stevens d'un mouvement automatique. Après tout, c'est lui qui prenait les décisions depuis le début et c'est lui qui avait choisi ce restaurant. Et puis, ça ne me dérangeait pas plus que ça qu'il décide de notre place, après tout, ce n'était qu'une place, pas besoin de chipoter pour ça !

- Tu pourrais pas éviter de m’appeler « Stevens » à tout bout de champ ? Est-ce que « Jaymie » est trop difficile à prononcer ?

Ouh là ! C'était peut-être dit d'un ton léger, mais il avait l'air vraiment agacé qu'Adams l'appelle par son nom de famille ! Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais ça avait peut-être un rapport avec ce qu'il m'avait dit tout à l'heure sur le fait qu'il était orphelin et vivait dans un orphelinat. Peut-être n'était-ce pas son vrai nom... En tout cas, heureusement qu'il ne lisait pas dans mes pensées, parce qu'il aurait de quoi m'en vouloir à vie.

- Enfin on peut peut-être aller là-bas, au fond, près du tableau avec le Kappa qui sort de l’eau… ?

Je voulus me tourner vers l'endroit que nous désignait Jaymie, mais un détail assez troublant m'en empêcha. Je venais de voir Adams sourire ! Bon, ce n'était pas SI exceptionnel, mais je ne l'avais jamais vu sourire de cette façon. D'habitude, il souriait par moquerie, mesquinerie ou tout autre chose assez désagréable, mais là, il avait un air triste, nostalgique, comme s'il se souvenait de quelque chose de particulièrement agréable. Il était d'ailleurs plutôt beau comme ça (bon, pas que je le trouvais moche d'habitude, mais ses moqueries et ses gamineries le rendaient moins attrayants...).

- Mais si tu veux Matthew, on peut aussi se mettre près de la fenêtre ? Toi tu péfèrerais quoi Alex?

Je me retournais soudain vers Jaymie, sa question m'ayant fait sortir de mes pensées. Puis, je lui fis un petit sourire et répondis :

- On a qu'à s'installer près de la fenêtre, ça m'est égal.

Puis, je jetais un rapide coup d'oeil vers Adams avant de m'asseoir à la table près de la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Lun 29 Juin - 17:08

Tu pourrais pas éviter de m’appeler « Stevens » à tout bout de champ ? Est-ce que « Jaymie » est trop difficile à prononcer ? râla-t-il, le ton pourtant badin.

Je pivotais vers le préfet, comme pour m’assurer qu’il était sérieux. La lueur agacée qui dansait dons son regard me fit comprendre que non il ne plaisantait pas. Seulement je ne voyais pas pourquoi il tenait tant à ce que je l’appelle par son prénom. On était si proches que ça, lui et moi ? Bon, si on prenait en compte qu’il m’avait souvent surpris à sécher les cours et qu’il était devenu le roi du sermon grâce à moi, on pouvait admettre qu’on était « intimes » tous les deux. Mais ça s’arrêtait là, je ne le considérais pas comme un ami au sens propre du terme - quel ami vous enlèverait cinquante points à chaque fois qu’il vous voit traîner dans les couloirs pendant les heures de cours ? Alors, je n’avais pas pensé qu’il préférerait que je l’appelle « Jaymie ». Ça ne m’était même jamais venu à l’esprit.

Non, fis-je en haussant les épaules. J’ai juste jamais pensé que tu accepterais que je t’appelle par ton prénom, c’est tout.

Pour moi, appeler quelqu’un par son prénom signifiait que l’on entretienne des rapports privilégiés avec la-dite personne. Cette pensée m’effleura lentement l’esprit, dérangeante.

Le préfet et moi… intimes ? Non, impossible. Il prend ses airs de vieux papy quand il est avec moi ! Il est insupportablement narcissique et il me sermonne à chaque fois qu’il me voit ! Tout à l’heure encore il n’a pas pu s’en empêcher, me glissant au passage que je n’étais qu’un gamin entre autres choses plus ou moins agréables à entendre. Non non, lui et moi c’est pas de l’intime.

Enfin on peut peut-être aller là-bas, au fond, près du tableau avec le Kappa qui sort de l’eau… ? continua Stevens - enfin Jaymie - alors que moi j’étais absorbé par cette table près de la fenêtre.

Si absorbé que je ne pris pas la peine de répondre, ni d’avoir la décence de voir où se trouvait cette table dont le préfet parlait. Elle n’était certainement pas à côté d’une fenêtre, c’était tout ce qui avait un semblant d’importance à mes yeux.

Mais si tu veux Matthew, on peut aussi se mettre près de la fenêtre ? Toi tu préfèrerais quoi Alex ?

Je n’eus pas même le temps d’ouvrir la bouche pour lui dire que oui, j’aurais bien aimé aller à cette table là, près de la fenêtre que Jaymie - non, c’était franchement bizarre - s’adressait déjà à « Alex » - encore plus bizarre. Je manquai de grogner, alors que je me préparais mentalement à passer le repas à une table sous un tableau.

On a qu'à s'installer près de la fenêtre, ça m'est égal, répondit « Alex ».

Totalement abasourdi, je me tournai vers lui, la bouche se déformant en un O presque parfait. Je vis qu’il me regardait mais j’étais trop étonné pour me féliciter de son attention. Je ne savais pas tellement quoi penser de cette soudaine preuve de « gentillesse ». Il venait tout simplement de m’accorder la table près de la fenêtre. Celle que je voulais. Pourquoi avait-il fait une chose pareille ? La furtive pensée que je devais avoir l’air d’un parfait idiot à le regarder comme un débile me fit refermer la bouche. Mais ça me faisait toujours aussi bizarre qu’il ait préféré la table que moi je préférais aussi. Et sentir mon cœur qui s’emballait un peu trop vite dans ma cage thoracique n’avait rien de rassurant. Mais les battements rapides diffusaient une drôle de chaleur partout dans mon corps et j’eus la pensée, effaré, que c’était quelque chose d’agréable.

C’est vrai… ? On… On peut ? demandai-je bêtement - bien que la réponse était tout de même évidente - au préfet alors qu’ « Alex » partait déjà s’asseoir.

Sans attendre de réponse et souriant comme un gamin au matin de Noël, je courus presque m’asseoir à table, comme quand j’avais cinq ans. Et je pris le siège tout près de la vitre que je sentais presque glacée, comme quand j’avais cinq ans. La vue offerte n’était pas d’une beauté extraordinaire, des blocs de béton et des personnes qui passaient - rien d’extraordinaire - mais tout ça était tellement empreint de souvenirs qu’ils affluaient à une vitesse affolante. Et que je m’en sentais stupidement heureux. Si j’avais pris le temps d’analyser la situation, je me serais senti ridicule. Mais, aujourd’hui aurait dû être une journée dédiée à ma mère et quelque part ces deux là m’offraient une occasion de me rapprocher d’elle comme j’en avais l’habitude. Avec les souvenirs. Je m’absorbais dans la contemplation du dehors. Le soleil perçait à peine à travers les nuages lourds et gris perle, ce qui n’empêchait pas les gens de sortir par masses entières. Je vis même un petit chien se faire courser par un garçon d’environ six ans avant que celui-ci ne l’amène à lui d’un coup de baguette. Il sembla le sermonner un moment avant de se radoucir instantanément quand l’animal frotta son museau tout contre sa joue. La scène me rappela vaguement mon enfance, une nouvelle fois. Masi je secouai la tête, m’empêchant de trop m’engager sur ce terrain là. Les mauvais souvenirs risquaient d’affluer eux aussi et je ne me trouvais pas en position pour me laisser aller à ça. C’était juste tellement agréable de retoucher du bout du doigt tout ce bonheur trop vite envolé. Parfois, il m’arrivait de me demander encore si tout avait vraiment éclaté comme une véritable bulle de savon. Et la réalité me sautait aux yeux, crue et déchirante. Oui, tout était parti en fumée. Trop vite, trop douloureusement. Et j’étais resté seul, comme un con ; à devoir me démerder, seul, comme un con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 1 Juil - 13:02

- Non. J’ai juste jamais pensé que tu accepterais que je t’appelle par ton prénom, c’est tout.

Ce n’est pas comme si je lui demandais de m’appeler «mon petit chéri » non plus. Je me contentais de hausser les épaules à mon tour. L’usage du prénom d’une personne c’était plutôt courant, surtout si on était deux étudiants avec seulement un an d’écart…
Appeler quelqu’un par son nom de famille, c’est quand même très formel… je sais que ma magnificence met parfois de la distance entre moi et le peuple, mais tout de même, je peux bien l'autoriser à utiliser mon prénom… Enfin bref, l’essentiel était qu’il avait accepté sans faire de manières.
Je fis ma proposition pour la table du fond, proposais qu’on rejoigne tout de même celle près de la fenêtre (étant donné que Matthew semblait vraiment y tenir…) et demandais son avis à Alex.
Je n’aurais peut-être pas dut d’ailleurs : vu la façon dont Matthew s’était comporté avec lui depuis le début, il y avait de fortes chances pour qu’il choisisse celle du fond juste pour l’enmerder. Je me préparais déjà à me diriger vers la table du fond avec résignation.


- On a qu'à s'installer près de la fenêtre, ça m'est égal

Ca va rester dans les annales : moi, le dieu de la sagesse et du savoir (ah non c’est Athena, c’est vrai >_>), je venais de me tromper. Mes yeux s’arrondirent sous l’effet de la surprise.
Je repris une expression neutre dès que je m’en rendis compte, et regardai avec curiosité Alex qui était déjà installé à ladite table. Décidément, les gryffondors me surprendraient toujours. Il faudrait peut-être que j’en dissèque un ? Là je serais enfin capable de comprendre les mécanismes tordus de leur cervelle ?
Bon, au moins ça signifiait que mon maître nageur ne méprisait pas tant que ça le petit serpentard. Ca me rassurait de savoir que l’un des deux était un minimum mature: il y avait une chance que le dîner ne se termine pas en pugilat… Je m’approchais nonchalamment, non sans jeter un œil à mon reflet dans la vitre pour être sûr que j’étais toujours parfait – en effet, c’était toujours le cas.


- C’est vrai… ? On… On peut ?
- Puisqu’on te le dit, assurai-je déjà de meilleure humeur qu’avant, tout en retirant mon manteau pour le poser sur le dossier de la chaise à côté d’Alex, étant donné que Matthew venait de se jeter sur le siège en face du gryffondor pour admirer la vue à travers la vitre avec des yeux de merlan frit.

…Une vue sur une rue crade tout ce qu’il y a de plus banale avec des gens insignifiants qui y errent…moi je ne voyais pas trop pourquoi il y tenait tant… je saisis le Menu, déjà beaucoup plus intéressant.


- Garçon ! hélai-je en cherchant des yeux la personne qui devrait nous servir.

- J’suis pas un garçon, j’suis une fille, répliqua la serveuse à l’air revêche qui était apparue à mon appel, sortant un petit calpin de la poche de son tablier.

Quel monstre ! J’aurais encore préféré la bécasse qui nous lançait des regards énamourés depuis le comptoir… Celle là avait de quoi couper la faim… Non mais à quoi ils pensent les employeurs parfois… Ne pensent-ils pas à préciser que leurs serveuses doivent être humaines ? Celle-là rivalisait de beauté avec les gobelins!


- Oui oui peu importe, qu’est-ce que vous prenez les gars ?



[la réplique de la serveuse est piquée à Pulp Fiction je crois, mais je pouvais pas ne pas la caser xDD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 1 Juil - 16:54

A ma réponse, Adams se tourna brusquement vers moi d'un air totalement effaré. Il semblait tellement étonné que j'accepte de m'installer près de la fenêtre comme il semblait le vouloir, qu'il avait même la bouche ouverte, ce qui lui donnait un air passablement idiot d'ailleurs... En tout cas, même Stevens (enfin, Jaymie) semblait être surpris de ma réponse au vu de sa réaction et cela me fit froncer les sourcils de mécontentement.

C'est vrai, quoi ! Etait-ce si difficile à croire que je laisse le choix de la place à Adams ? Ce n'était pas parce qu'il m'avait énervé la dernière fois dans les cuisines et qu'il me provoquait encore et toujours aujourd'hui que j'allais faire exprès de prendre une autre place que celle qu'il désirait ! Je n'étais ni puéril, ni méchant, peut-être juste un peu trop gentil...


- C’est vrai… ? On… On peut ?

Là, pour le coup, il ressemblait définitivement à un gamin... D'ailleurs, pourquoi demander à Jaymie s'il pouvait réellement s'asseoir près de la fenêtre, puisqu'il lui avait déjà dit qu'il était d'accord pour s'installer là ? J'avais aussi un peu l'impression que moi et Jaymie jouions le rôle de parents (je ne préférais même pas penser à qui occupe le rôle de la mère...). Mais c'était tout à fait ça ! Adams avait l'air d'un gosse demandant l'autorisation de pouvoir s'asseoir à la table près de la fenêtre à ses parents... D'ailleurs, en passant, Jaymie avait l'air d'avoir assez d'influence sur lui...

Jaymie pris donc place à côté de moi, puisque le siège en face était occupé par Adams (d'ailleurs, je n'étais pas particulièrement heureux de l'avoir juste en face de moi, mais bon...). Il saisit le menu et j'imitais son geste. Je parcourais rapidement le nom des plats et leur prix des yeux. Ce n'était peut-être pas moi qui payait, mais je voulais justement m'assurer que ce que j'allais commander ne soit pas hors de prix tout de même.

- Garçon !

Une femme d'un certain âge et d'une beauté incertaine s'approcha de notre table et répliqua d'un ton plutôt sec :

- J’suis pas un garçon, j’suis une fille.

Jaymie sembla dégoûté, voire même effrayé de la laideur de cette femme, ce qui me fit légèrement sourire. Mais il se reprit vite et se tourna vers nous pour nous demander :

- Oui oui peu importe, qu’est-ce que vous prenez les gars ?

- Hmm... Eh bien... réfléchis-je. Je prendrais un saumon avec des nouilles et un soda, s'il vous plait.

Je m'adressais bien sûr plus à la serveuse qu'à Jaymie. Je sais qu'on ne se connait pas depuis longtemps, mais le vouvoiement entre nous paraitrait vraiment très bizarre...

Après avoir passé ma commande, je relevais la tête vers Adams d'un geste automatique, comme pour attendre sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: .   Jeu 2 Juil - 14:58

Je me refusais de penser que j’avais l’air passablement - totalement - gamin à me comporter de la sorte, surtout vu le regard que me lançait le copain de Jaymie. Je tentais de me consoler en me disant que ce grand con ne pouvait pas savoir le pourquoi du comment mais ça ne marchait pas tellement. Il avait dans ses grands yeux trop bleus et trop profonds tout ce que je détestais voir dans le regard de quelqu’un d’autre. Et ça m’énervait prodigieusement. Finalement, je regrettais presque d’avoir éprouvé un quelconque bon sentiment à son égard juste parce qu’il avait choisi la table que je préférais. Je m’étais bien leurré.

Comme s’il avait fait ça pour moi ! Tout ça parce qu’il est un griffy, je me permets de penser qu’il a fait un geste en ma faveur, que ça lui faisait plaisir de ME faire plaisir. Non mais je rêve ! Je me crois où là ? Matt’ mon grand, t’es parfois trop naïf.

Alors que je me sentais ruminer ma rage intérieurement, le préfet appela pour que quelqu’un vienne prendre notre commande. Je retins un hoquet de surprise mêlée de dégoût en voyant la… heu… chose - est-ce le mot adéquat ? - arriver à notre table, grognant - et elle grogne en plus ? - qu’elle n’était non pas un garçon mais bien une fille. Si elle était une fille, ne vraie, moi j’étais Merlin en culottes courtes.

Bon sang, ils les prennent où leurs serveuses ? Sur « Baleineséchouées-wizard.com » ?

Je vis avec amusement que Jaymie avait eu à peu près la même réaction que moi, toujours cette hésitation entre l’étonnement et le franc dégoût. Peut être avec une pointe de surprise.

Oui oui peu importe, balaya le préfet comme d’un revers de la main. Qu’est-ce que vous prenez les gars ?

Hmm… Eh bien… Je prendrais un saumon avec des nouilles et un soda, s'il vous plait, répondit le super pote monsieur Alex je me crois plus sympa que les autres parce que je fais semblant d’être altruiste.

Certes, j’exagérais sûrement - certainement - mais j’étais comme ça. Tout noir ou tout blanc. Je me donnais contenance en ouvrant le menu à mon tour, sans même lire ce qui y était présenté. Il fallait juste que je dissimule un tant soit peu mon mécontentement à leurs yeux. Mais je sentis bientôt le poids de Son regard sur moi, ce qui me fit automatiquement relever la tête vers Lui. Il avait vraiment les yeux trop bleus. Je détournai le regard jusqu’au truc qui se faisait appeler « fille » et répondis à sa question muette - surtout qu’elle avait l’air passablement énervée, allez savoir pourquoi :

Pour moi ce sera le steak tartare avec les pommes de terre vapeur, en plus d’un eau gazeuse. Merci.

Au prix d’un effort surhumain, je lui lançai un sourire brillant, histoire qu’elle ne crache pas dans ma nourriture une fois dans les cuisines. Pas que je m’inquiétais pour les plats des deux autres, mais je ne préférais pas m’attirer ses foudres. Je n’avais pas envie d’attraper la rage parce que cette bonne femme m’aurait mordu. Je refermai le menu et le posai devant moi alors que je laissai le préfet faire sa commande. Aussitôt la pensée de l’autre Griffondor de mes deux, assis juste en face de moi, me revint en mémoire, m’irritant au plus haut point. Il fallait qu’il comprenne que j’étais capable de bien pire que de ce que j’avais fait en cuisines ; que j’avais beau être un « gamin au sérieux problème d’égo » je pouvais néanmoins me montrer très dangereux et surtout sournois. Très sournois. Et si, en plus, j’avais une idée en tête alors plus rien ne pouvait m’arrêter. J’avais juste besoin d’une idée, d’un plan. Il fallait que je lui montre de quoi j’étais capable. Le seul problème à l’horizon restait Jaymie. Je lui avais donné ma parole que je ne ferai pas d’esclandre au restaurant et, je devais bien l’avouer, il m’avait tout même invité à me joindre à eux. Aussi j’avais reçu un minimum d’éducation, pour me tenir comme il se doit en public, surtout en public. J’avais appris très jeune à savoir comment faire pour agir en douce alors que vous êtes dans une salle pleine de gens qui peuvent remarquer à tout moment que vous êtes en train de faire quelque chose de pas correct, de pas net - comme partir en plein milieu du repas pour fumer, boire en cachette ou tout simplement baiser une joile jeune bourge qui se donnait des airs de grandes dames qui ne touche pas à ça alors qu'en fait, elle n'attend que ça justement. Et une soirée toute particulière me revint à l’esprit, amenant avec elle l’idée ô combien lumineuse qui me permettrait de me jouer de cette andouille qui se croit encore tout permis avec moi. Il allait juste regretter de m’avoir autant mis en colère et d’avoir pris autant de plaisir à piétiner ma fierté - mal placée ?

Oh oui, la vengeance est un plat qui se mange froid. Dommage pour lui, je le préfère carrément glacé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 8 Juil - 3:57

- Hmm… Eh bien… Je prendrais un saumon avec des nouilles et un soda, s'il vous plait

- Pour moi ce sera le steak tartare avec les pommes de terre vapeur, en plus d’un eau gazeuse. Merci

- Je prendrais le plat du jour et ça sera tout pour l’instant, conclus-je en tentant d’imiter Matthew, affichant à mon tour un sourire hypocrite.

Si elle elle voulait se venger de nous en crachant dans les plats, qui sait ce qui pourrait nous arriver… de quoi donner la chaire de poule. La serveuse remit son calpin dans la poche de son tablier et repartit en direction des cuisines après un petit signe de tête et une œillade méfiante.

- Vous croyez qu’elle est entièrement humaine ? demandais-je avec un sourire amusé dès qu’elle fut éloignée. Est-ce que vous avez déjà entendu parler de croisement entre gobelins et humains vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex O'Connell
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Alexander O'Connell
Age: 17 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 8 Juil - 7:47

Lorsque je relevais automatiquement mon regard vers la personne en face de moi (c'est-à-dire Adams), celui-ci leva ses yeux bleus de son menu pour me regarder une seconde, avant de se tourner rapidement vers la serveuse, qui attendait impatiemment que l'on commande, et énoncer ce qu'il voulait pour dîner.

Apparemment, je devais vraiment lui gâcher la vue pour qu'il détourne le regard aussi vite... Si c'était le cas, il n'avait qu'à pas s'installer juste en face de moi, ce qui m'aurait d'ailleurs bien arrangé aussi. Je me tournais donc vers Jaymie, ce qui n'était franchement pas pratique parce que j'allais avoir un torticolis à force de garder le tête tournée vers lui... Aaah... Les choses sont parfois mal faites...

Après qu'Adams ait fini sa commande, Jaymie fit la sienne et après avoir tout parfaitement noté, la serveuse rangea son calepin dans la poche de son tablier avant de partir aux cuisines pour préparer nos plats. Espèrons que la nourriture sera meilleure que la gentillesse de cette dame...

- Vous croyez qu’elle est entièrement humaine ? demanda Jaymie une fois que la serveuse fut assez loin pour parler librement. Est-ce que vous avez déjà entendu parler de croisement entre gobelins et humains vous?

J'hésitais un peu à donner mon avis sur la question car je n'étais pas du genre à casser du sucre sur le dos des gens, en particulier lorsqu'il s'agissait de l'apparence (sauf exception, Rogue, mais ça, c'est parce qu'il est exécrable avec tous les élèves qui ne font pas partis de sa maison...).

- Je ne sais pas en ce qui concerne ses origines avec les gobelins, mais en tout cas, elle a l'air aussi gentille qu'une harpie...

Après le commentaire tout aussi "gentil" d'Adams, la serveuse revint avec nos plats qui dégageait une bonne odeur, ce qui était déjà bon signe. Elle posa l'assiette correspondante à nos choix de menu devant nous et nous souhaita un bon dîner avant de partir en traînant des pieds. Je sais que ça ne doit pas être le joie de servir tout un tas de clients chaque jour, mais elle pouvait tout de même faire un effort pour sourire...

- Alors, commençais-je pour engager la conversation. Comment est-ce que vous vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Adams
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Matthew Zacchary Adams
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 8 Juil - 8:19

Le préfet commanda, le sourire brillant lui aussi et je vis la serveuse repartir vers les cuisines du coin de l’œil. Elle avait une démarche étrange, on aurait dit qu’elle avait carrément une hanche plus haute que l’autre. Elle n’avait vraiment rien pour elle cette pauvre femme !

Vous croyez qu’elle est entièrement humaine ? demanda Jaymie une fois assuré que les oreilles de celle qui nous servirait bientôt étaient hors de portée. Est-ce que vous avez déjà entendu parler de croisement entre gobelins et humains vous ?

Je ne sais pas en ce qui concerne ses origines avec les gobelins, mais en tout cas, elle a l'air aussi gentille qu'une harpie… répliqua aussitôt Alex.

Sa réponse était somme toute assez soft. Il n’aimait peut être pas parler dans le dos des gens peut être ?

Oh, gentil petit Gryffondor ! Comme c’est touchant… Ecœurant oui ! À vomir !

Je souris un peu avec défi, avant de répondre de façon bien moins correcte :

Tu parles, c’est juste que cette vieille chouette s’est pas envoyée en l’air depuis une éternité alors elle est frustrée ! C’est tout. La pauvre, soupirai-je de façon théâtralement apitoyée. Si elle savait que son mari baise sa secrétaire tous les soirs avant de rentrer au bercail… Elle a tellement peu de cervelle qu’elle a pas encore compris que si son mari lui fait le coup de la migraine c’est parce qu’il a peur d’avoir des cauchemars en la voyant à poil.

Je frissonnai faussement.

Brr, rien que d’imaginer ça, moi, ça me soulève le cœur…

Et juste au moment où je finissais ma phrase, je vis l’objet de notre conversation arriver avec nos assiettes qu’elle déposa rapidement en face de chacun de nous. Elle repartit au plus vite, sans un mot.

Et « bon apétit », c’est pour les chiens grosse vache ?

Alors que j’allais prendre ma fourchette pour entamer ce plat au délicieux fumet, Sa voix me coupa net dans mon élan :

Alors, comment est-ce que vous vous connaissez ?

Je fus un peu étonné de la question qui arrivait comme un cheveu sur la soupe, aussi relevai-je les yeux vers Alex avant de passer à Jaymie à qui j’adressai un sourire plein d’ironie.

Ah Jaymie et moi c’est une grande histoire…

Je posai mon menton sur mes mains jointes, coudes posés sur la table, et allai planter mon regard dans celui d’Alex.

Disons que je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler un élève très assidu ou très respectueux du règlement, avouai-je l’air malicieux. Alors monsieur le Préfet s’est occupé de me remettre dans le droit chemin. Ou de m’envoyer tout simplement chez Dumby quand il en avait trop marre, fis-je en haussant les épaules. C’est d’ailleurs très amusant de faire tourner Jaymie en bourrique.

Après un dernier sourire faussement condescendant à l’adresse de mon voisin d’en face, je pris ma fourchette et allai piocher dans mon plat.

J’ai quand même pas mal faim quoi…

Et vous deux, vous vous connaissez d'où ? demandai-je l'air de rien.

Se renseigner doucement et utilement sans en avoir l'air, après tout je ne faisais que leur rendre la politesse. Pas de quoi pavoiser, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaymie Stevens
100% Fan
100% Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 14/06/2009

Feuille de personnage
Nom/prénom: Jaymie Stevens
Age: 16 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   Mer 8 Juil - 18:27

- Je ne sais pas en ce qui concerne ses origines avec les gobelins, mais en tout cas, elle a l'air aussi gentille qu'une harpie… répondit Alex.

Je regardais Alex avec compassion, les gryffondors sont vraiment trop sympa, ils ne comprenaient pas les bienfaits de l’art de la médisance et de la méchanceté gratuite.

Matthew eut un sourire de défi, rayonnant comme s’il n’avait attendu que ce moment depuis qu’il avait vu le monstre – notre serveuse.

- Tu parles, c’est juste que cette vieille chouette s’est pas envoyée en l’air depuis une éternité alors elle est frustrée ! C’est tout. La pauvre, soupira-t-il théâtralement. Si elle savait que son mari baise sa secrétaire tous les soirs avant de rentrer au bercail… Elle a tellement peu de cervelle qu’elle a pas encore compris que si son mari lui fait le coup de la migraine c’est parce qu’il a peur d’avoir des cauchemars en la voyant à poil. Brr, rien que d’imaginer ça, moi, ça me soulève le cœur…

J’éclatais de rire à la remarque, visualisant sans peine le tableau. Je m’apprêtais à ajouter à juste titre que vu sa dégaine, si elle avait un mari c’était soit parce qu’elle le payait soit parce qu’il était aveugle et manchot, mais la serveuse revint à cet instant et posa nos assiettes devant nous avec une sorte de brutalité, me forçant à me taire. Je secouais la tête en la regardant partir.
Quand je vois des femmes comme ça je me dit que j’ai vraiment raison d’être gay…


- Alors, comment est-ce que vous vous connaissez ? demanda le gryffondor, changeant de sujet

Comme par réflexe je regardai Matthew… et constatait avec agacement qu’il me souriait ironiquement.

- Ah Jaymie et moi c’est une grande histoire…

Je levai les yeux au ciel à cette merveilleuse introduction, je voyais déjà venir le genre de truc qu’il dirait sur moi. M’emparant de mes couverts je me lançais dans la dégustation de mon rôti : j’en découpai une tranche et la portait à ma bouche, mais je m’arrêtai à mi-chemin en entendant sa phrase.

- Disons que je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler un élève très assidu ou très respectueux du règlement

- Quel bel euphémisme… Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui se fiche autant de son avenir… commentais-je avant d’enfourner le morceau de viande

Avec son comportement, on aurait crut que la seule règle qu’il s’imposait était de mettre un point d’honneur à ne justement respecter aucune règle… Ce qui me choquait le plus c’était son absentéisme : ne se rendait-il pas compte que c’était une perte de temps ? Etre en cours permettait d’assimiler plus facilement les leçons tandis que manquer les explications d’un professeur forçait plus tard à bûcher deux fois plus de temps pour réussir les évaluations et autres contrôles de connaissances… Et puis je ne comprenais pas son besoin de toujours vouloir détruire l’ordre de cette façon, est-ce que c’était juste pour se donner un genre ? Épater la galerie ? Ou alors il y avait une sorte de raison profonde ?


- Alors monsieur le Préfet s’est occupé de me remettre dans le droit chemin, poursuivit-il. Ou de m’envoyer tout simplement chez Dumby quand il en avait trop marre. C’est d’ailleurs très amusant de faire tourner Jaymie en bourrique.

- Hey ! protestais-je. T’es vraiment pas croyable…

D’un côté il était assez amusant, distrayant dans son genre mais je n’aimais pas vraiment que mes tentatives de lui faire comprendre les choses les plus élémentaires – telles que le fait que chaque élève est censé aller en cours…- soient de pures pertes de temps et qu’il s’amuse à ne rien écouter du tout =__=


- J’étais sûr que tu le faisais exprès, ajoutais plus pour moi-même avec une moue boudeuse.

- Et vous deux, vous vous connaissez d'où ?

Je regardai Alex puis retournai au regard attentif du serpentard.

- On s’est rencontré un soir devant les cuisines et il a accepté de me rendre un certain service… C’est pour ça que je lui suis en quelque sorte redevable et que je l’ai invité à dîner, expliquais-je avec un sourire détendu.

Je n’avais pas particulièrement envie qu’il sache pour la natation… hé mieux vaut éviter de trop exposer ses points faibles… Je regardais Alex dans l’espoir qu’il comprendrait que je préfère qu’il garde certains détails pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les invitations de Jaymie... [ Alex, Matthew]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ATTRACTION • :: ۟۞Fic intérractive ۟۞ :: Pré-Au-Lard-
Sauter vers: