Attraction - Love of Hp
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)

Aller en bas 
AuteurMessage
Vania
Choisis ton rang rubrique (questions,problèmes)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1261
Age : 29
Localisation : bin a la bibliothéque!!!
Persos préférés : trop pour dire
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)   Sam 23 Mai - 5:13



Ils vont se marié, j'ai tout essayé pour reconquérir son cœur mais sans succès. Je pars donc, je reviendrais quand mon cœur sera cicatrisé. Je n'assisterais pas au mariage, pardonne moi ma belle, je ne peux pas rester.

- Adieu!

Hermione retrouvera la lettre que lui ai écrite sur ma chaise.

"Ma petite 'Mione,

Je suis désolé mais je ne peux rester. Te voir avec lui me rend malade. Je t'ai toujours aimé. Jamais mon cœur n'as connu d'autre fille. Elles étaient toutes là pour te rendre jalouse. J'ai toujours cru que j'avais une chance avec toi mais maintenant je sais que non. Pourtant tu l'avais laissé croire. Je sais que les règles on changé depuis que tu es avec Malfoy. Ne m'en veux pas…
Je me souviens lorsque tout à commencé, nous avions 17 ans, on venait d'entrer en septième. A cause de toi quand tu as une idée en tête… Le professeur Rogue t'as mis en travail avec la fouine, il ne cessait de nous surchargé de travail… souvient toi….
Pour moi, c'était comme si c'était hier, j'entends encore sa voix impressionnante railler.
- Selon le souhait de feu Dumbledore, nous allons mélanger les maisons afin de les rapprocher dans ses temps dur… Malfoy Drago et Granger Hermione, Potter Harry et Parkinson Pansy, Weasley Ronald et Zabini Blaise.
Il était plongé dans sa liste, s'efforçant de mettre une haine féroce dans nos noms. Nous dûmes malheureusement obéir. Après chaque moment de travail, nous nous retrouvions pour raconter nos prises de bec plus nombreuses que le travail que nous entreprenions.
Au bout d'un mois pénible peut-être le plus dur de notre vie en commun (mais pas celui de ma vie) tu as déclaré qu'il faudrait conclure une trêve et tenter de faire des efforts pour avancer. Finalement, quand j'ai accepté, j'ai commis une erreur. Je ne pensais pas le regretter par la suite. Il ne faut pas m'en vouloir ma puce, tu l'as dit toi même: "J'ai le quotient émotionnel d'une petite cuillère" qui plus est je suis très jaloux. Ma sœur à du te le dire non? Quoiqu'il en soit j'ai fini par comprendre que cette trêve n'avait rien de bon pour moi. Certes au départ nous étions en total accord, cela nous permettait de moins les voir, on à convaincu ces Serpentard de se calmer pour notre travail. Puis doucement tu semblais partir dans tes pensées. Je me souviens encore de ce dimanche de décembre, tu nous as déclaré, je cite: "Drago et ses amis resterons pour travailler durant ses vacances". Inutiles de te décrire nos réactions à Harry et à moi… Inquiet, curieux, furieux… On allait devoir travailler avec ceux… Puis tu as commencé à faire ses éloges, prendre l'air rêve que prenait Ginny quand elle n'était pas avec Harry. J'ai eu peur à partir de ce moment là… Te souvient-tu de notre discutions? Celle ou j'ai laissé entendre à demi-mots tous les sentiments que j'avais pour toi. Oh Malfoy était travailleur, Malfoy n'était pas si méchant… Quel draguer il faisait! J'ai tenté de te mettre en garde… Je te rappelle tout ça Hermione car se sont des souvenirs que j'aurais voulu évoquer avec toi, mais je n'en ai ni le temps ni le courage. Ce sont mes souvenirs les plus douloureux. Je sais qu'au moment où tu liras cette lettre je ne serais plus là. Peut-être avec Charlie ou un de ses amis, je ne sais encore trop bien. Ne me recherche pas, laisse le temps à mes blessures de cicatrisées. Si elle cicatrise un jour… Il ne faut pas m'en vouloir, je suis triste et je cherche à oublie ma peine. C'est mieux que l'alcool n'est-ce pas? Tu te souviens de ce moi de juin? La date précise est exactement le 15 juin. Toujours dans notre 7iéme année, on ne t'as pas vu une seule fois de la journée du 14. C'est alors que nous allions mener les recherches, le 15 au matin, que tu es arrivée dans la salle commune des Gryffondors en pleurs. Tu nous as avoué que tu l'aimais que tu lui avais donné ta pureté. Ce qui m'a enfoncé un poignard dans le cœur, je l'avoue mais je n'ai pas fléchi, je n'ai rien montré. Tu avais déclaré qu'a la fin de l'acte tu lui avais dit que tu t'était attachée à lui et qu'ensuite il s'était habillé sans un mot, le visage froid, laissant sa place dans le lit, tu nous as expliqué que tu lui avait demandé ce qui lui prenait, que tu avait tenté de comprendre. Tu à dit qu'il t'avait dit qu'il n'avait pas été déçu de toi, d'une jeune vierge je-sais-tout et j'en passe. Te souviens-tu? Comme si c'était hier pour moi, la haine intense que j'ai éprouvée pour lui après t'avoir volé à moi il te brisait. Je me souviens aussi de ce bouquet anonyme le 30 juin. Celui qui te félicitait de ta réussite. Tu avais juré que c'était l'écriture de Malfoy. Tu en étais que plus mal. Il avait osé, tous les noms, toutes les insultes que je connaissais me sont passé dans la tête quand j'ai vu tes yeux humides. J'aurais voulu aller le frapper mais je suis resté et je t'ai serré dans mes bras. Je me souviens de la fin d'année. Je me souviens des regards que tu lui jetais. Ces mêmes regards qui me plantaient un couteau dans le cœur, tes yeux étaient emplis d'amour. J'étais tellement empli de hargne, de haine, de colère. Comment pouvais-tu encore l'aimer après ce qu'il t'a fait? Nous t'avions prévenu mais tu n'avais pas écouté, tu as souffert, et pourtant. Pour toi, je n'étais qu'un simple ami, ton meilleur ami… Jusqu'à cette nuit où je fus ton amant. Mais là n'est pas le sujet. Je tente de remonter le fil des années, de retracer les moments important de ma vie, ceux qui font que je parte aujourd'hui. Nous étions donc à la fin de l'année… Un petit bond est nécessaire. Un an plus tard… tu viens me voir moi et Harry le sourire aux lèvres. Tu l'as revu, il est avec toi dans ta section. Tu nous explique calmement que tu ne lui pardonneras pas facilement. Puis tu l'as invité, tu sortais avec lui en ami… Je me souviens très bien de tous cela… alors qu'on se rapprochait à nouveau comme avant… Comme cela m'a fait souffrir quand il t'a invité à ce bal et que tu t'es empressée d'accepter. Tu étais toujours amoureux de lui et il t'a réattrapée avec ses belles paroles.
Finalement, un ou deux mois plus tard, tu es revenue furieuse, tu as fait ta deuxième fois avec lui et au matin, le lit était vide… Tu avais à peine eu le temps de t'étaler sur le sujet qu'une missive est arrivée pour toi et tu es partie.
Plus tard, Harry et moi avons eu des explications, un problème urgent avec un de ses patients. Il y a plusieurs faits étranges… puis finalement, il y a eu l'officiel. Il t'avait demandé de sortir avec toi… et bien sur tu as acceptée en me brisant à nouveau le cœur. J'avoue que nous nous étions peut-être trompés sur le compte de Malfoy.
Les années ont maintenant passée, nous nous retrouvons 8 ans après Poudlard. On à 25 ans, l'âge sérieux n'est-ce pas? Toi et la fuite êtes médicomage… moi joueur de quidditch ainsi qu'Harry. On se voit régulièrement, toutes les semaines. Tu vois l'autre tous les jours. Nous avons perdu ce rapprochement qui s'était fait en l'absence de ton fiancé, ou plutôt mari. Quand je pense à tous ce qui c'est passé, à ce qu'on aurait pu vivre, à ce qu'on a raté, quand je te vois avec lui, les blessures de mon cœur se réouvre. Pardonne mon départ mais je voudrais éviter à mon cœur de mourir, je crois que tu ne serrais pas d'accord. Il y a ces événements qui font que je pars. Mais aussi le tous dernier en date. Celui qui c'est passé il y a quelques mois deux pour être précis…Rappelle toi!
Tu étais sortie avec nous pour fêter cette nouvelle vie, l'achat de ta robe de mariée. Voilà 6 mois qu'il t'avait demandé en mariage et tu avais accepté avec joie. Le monstre! Il avait fait sa demande devant nous. Donc devant moi, blessant encore un peu plus mon cœur déjà fragile et abimé. Mais revenons-en au fait. Nous étions dans la boite branchée du moment… tu avais bu un peu trop et peut-être que moi aussi. Je t'ai invitée à venir boire un dernier verre et tu n'as pas refusé. Nous sommes donc allé chez moi… ont à encore bu quelques verres. Pas très conscients de mes actes j'ai commencé à tes caresser et puis on c'est embrassé. Je crois que toi, tu n'avais aucune conscience de ce que tu faisais. Mes pensées étaient légèrement altérées. Je ne savais plus dire non à mes envies, je ne savais plus les refrénée. Finalement, je t'ai tiré vers ma chambre.
Et cette nuit là, je t'ai fait l'amour, comme j'avais toujours rêvé de te le faire. Elle était magique quelque part, je ne regrette rien mais je regrette tout.
Pardonne-moi de te dire ça, de te faire ça, il ne faut pas m'en vouloir…
Le lendemain matin, pour nous deux le réveil fut douloureux, notre tête était en mauvais état. Le temps qu'on se rappelle de tout... Puis je me souviens de la tête que tu avais… elle m'a encore une fois fait souffrir. On a décidé de faire comme si on n'avait jamais commis cet acte, c'était mieux pour toi.
Puis après un moi, tu m'appelle, le ton grave, sans Harry, sans ton Malfoy. C'est alors que tu m'annonce être enceinte et que j'en suis le père… tu refuse d'avorter… Je me souviens de la tête de ton chéri lors de l'annonce: effrayé de te perdre puis le regard qu'il m'a jeté lorsqu'il a su les circonstances. Je serais presque mort sur place. Il a voulu assumer mon enfant… J'ai été contraint de ne rien faire contre cette idée… C'est aussi pour ça que je pars…
Ma lettre touche à sa fin… je voudrais te demander une faveur: Si c'est un garçon appelle le Oreste et une fille Tiana… C'est tous ce que je te demande.
Pardonne moi une dernière fois… je ne peux faire autrement que de te laisser.
Sinon je cours à ma perte.
Bisous
Je t'ai toujours aimé et je t'aime encore
Ron
"


Dix ans ont passé depuis ma fuite lors du mariage de ma meilleure amie. Je suis maintenant fiancé à Eliane, une superbe jeune femme blonde aux yeux bleus de 30 ans. Mes blessures ce sont cicatrisée à elle. Aujourd'hui je revient au pays pour voir mes meilleurs ami, un court passage chez mes parents m'a permis de connaître l'emplacement de la demeure de mon meilleur ami et de sa épouse qui n'est autre que ma sœur. Je souris à la jeune femme à mes cotés sonnant à la porte. Elle me sert la main, on ouvre, j'ai peur de leurs réactions.

- Bonjour, je…
- RON… HARRY VIENT!!

Des pas précipité et je me retrouve à terre sous le poids de Ginny et une voix masculine se fait entendre.

- Quel bonheur de te revoir!

Nous sommes invité à entrer, je raconte mon parcours, mes fiançailles et je demande à Harry d'être mon témoin, il accepte avec joie.
J'appris que le père Malfoy avait "généreusement donné" une superbe demeure dans un petit coin tranquille. Je finis par prendre congé d'eux pour aller voir la jeune dame que j'avais laissé.
Ce fut un enfant, un garçon aux cheveux brun avec des reflets roux, désordonné… ce n'était pas cette couleur carotte comme les miens et c'était tant mieux. Il avait toutefois mes yeux, mes traits, il devait être mon fils mais je n'en laisse rien paraitre recherchant les bras de ma douce.


- Bonjour bonhomme, Hermione, ta maman est là?
- De la part de qui?
- Ron Weasley
- MAMAN RON WEASLEY POUR TOI

Eliane se boucha les oreilles, ce gamin avait du coffre comme ont dit. Puis j'entendis des pas précipité et d'autres plus lent. Soudain une tornade brune me sauta dessus pour me déposer des bisous heureux sur mes joues et mon front sous l'œil méfiant de ma fiancée et de Malfoy.

- Oh tu es revenu!
- Oui 'Mione, mon cœur est réparé et je suis fiancée avec Eliane Kalinov

Répondit-je en montrant la belle blonde à mes cotés.

- Félicitation… vous avez de la chance Mademoiselle…
- Vous entrez deux minutes?

Fit poliment mon ennemi. Nous répondîmes par l'affirmative à l'invitation de l'homme. Après avoir fermé la porte, ma meilleure amie passa la tête dans l'escalier alors que je remarquais au coté du blond, une petite fille aux mêmes cheveux que l'homme, les trait fins et pointu pour ainsi dire, la peau pâle, l'air dédaigneux. Elle semblait avoir plus ou moins 8 ans. Comme elle ressemblait à son père! Ce qui me surpris le plus ce fut lorsque la mère de cet enfant passa la tête dans les escaliers criant:

- Ronald! Descend un peu!

Ainsi, il portait mon nom… je jetai un regard à ma fiancée qui déposa ses lèvres sur les miennes.

- Ronald, voici ton oncle Ron
- Et le miens aussi maman?

Vit l'autre enfant avec un air suffisant qui rappelait étrangement son paternel

- Bien sur ma chérie.

Puis la voix froide de mon ennemi s'éleva.

- Tiana, Ronald, allez jouer pendant qu'on discute un peu avec votre oncle.

Il n'avait pas l'air d'avoir changé dans son maintien. Nous entrâmes dans le salon et commençâmes une longue conversation qui m'appris qu'Hermione avait demandé que notre fils porte mon nom en souvenir et que pour leur fille c'était le choix de Drago qui grimaça lorsque sa femme dévoila le scoop…

Inutile de vous dire que je me suis senti honoré de ces faits et mon cœur fut comblé.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandeHP-monHP.skyblog.com
¤Kaoru¤
¤Droguée de Yaoi (et Admin)¤
¤Droguée de Yaoi (et Admin)¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6101
Age : 26
Localisation : Sur Pandalia! Ö3Ö
Persos préférés : Drago, Luna, Rogue!
Date d'inscription : 23/04/2006

Feuille de personnage
Nom/prénom: Kobayashi Jun!
Age: 15 ans
Caractère et physique:

MessageSujet: Re: Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)   Dim 24 Mai - 6:45

Alors tout d'abord, je remarque qu'il y a quelques fautes d'orthographes et parfois de concordance des temps mais je pense qu'avec une relecture tu pourras corriger ^^

Après, j'ai trouvé la lettre carrément triste et émouvante (ce qui est un exploit vu habituellement je ne peut pas supporter Ron et que je trouve tout ce qu'il fait ridicule xD), je sais ce que c'est que de se retrouver dans ce genre de position et le sentiment se faisait bien ressentir à travers les mots de Ron.
Parcontre je trouve qu'il en faisait un peu trop dans le genre "mon coeur est brisé" etc
Dans la deuxième partie on sent bien que 10 ans ce sont écoulés et qu'ils ont tourné la page, ça finit même presque trop bien pour Ron (c'est viscéral, j'ai du mal avec ce perso xD) Et pis j'aime bien la chute au sujet du choix du prénom de la petite Malefoy :3

_________________
.::Ne tOuchez pAs au PhOtographe::.

Saki aime Jun qui aime Heiji Qui n'aime que lui même...


Sadique? Folle?Egoïste?Critique? rejoignez le Kaoru's Fan Club X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://confetisnoirs.bloguez.com/
Vania
Choisis ton rang rubrique (questions,problèmes)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1261
Age : 29
Localisation : bin a la bibliothéque!!!
Persos préférés : trop pour dire
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)   Dim 24 Mai - 12:46

Disons que le poussé sur le "mon coeur est brisé" c'est fait exprés, je vois Ron comme un pleurnichard! "Le quotien émotionel d'une petite cuillére"
Cette histoire à été écrite à un moment ou je me sentait un peu comme Ron... Comme si j'avais eu une chance avec une personne et finalement... y en a jamais eu...
Pour ma part aussi j'avais eu envie de mettre Ron dans le cerceuil mais bon... la personne qui m'avait lancer le défi à demandé un Happy End pour TOUS les personnages Sad


Pour les fautes, si tu pouvais me les souligner car j'ai relu le texte tellement de fois que ... le relire je sauterais quasiment tous xD

Sinon merci ta critique me touche beaucoup...

Prochaine je vais mettre "7 jour pour s'aimer" issu d'un concours que j'avais fait ici mais j'ai retravaillé le texte choses rare d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandeHP-monHP.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lettre de départ (Hermy - Dray; Ron écrit)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ARC PERSO part.2] Lettre à Miku [ MIKU ]
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ATTRACTION • :: Post-Poudlard-
Sauter vers: